Organisée par le NPA33

Vendredi 26 janvier à 19h à l’Athénée municipal

rencontre militante jan 18A peine les ordonnances mises en application, certains patrons se précipitent pour lancer les premières attaques avec les ruptures conventionnelles collectives chez Pimkie et PSA. Une fois encore, le « dialogue social » sert à faire passer les mauvais coups, comme à PSA, où les syndicats (hormis la CGT) viennent de signer l’accord sur les RCC.

C’est contre ce recul des droits des travailleurs, cette banalisation des licenciements que nous sommes descendus dans la rue contre la première, puis la deuxième loi Travail. Si Macron peut sembler aujourd’hui avoir les mains libres, la lutte est loin d’être terminée. Même si nous n’avons pas gagné la bataille depuis le printemps 2016, bien des équipes syndicales, des jeunes, ont commencé à se battre en rompant avec le « dialogue social », par les méthodes de la lutte de classe.

Pour préparer la suite, il nous faut discuter, faire le bilan de cette première étape. Comment réaliser la convergence des luttes face à la politique d’émiettement des directions syndicales ? Quels obstacles vaincre, politiquement, pour construire une réelle lutte d’ensemble, un affrontement avec ce gouvernement ? Comment nous organiser ?

Pour discuter de tout cela, le NPA33 organise une soirée, dans laquelle nous invitons tous les militants que nous côtoyons dans les mouvements, dans notre activité syndicale, dans les mobilisations et luttes des différents secteurs, tous ceux qui se posent le problème des perspectives pour notre camp social.