femmesdecident

Affiche Ford non à la fermeture

manif01

souscrip.2018

fete2018 videos

Le 25 novembre a été décrétée par l’ONU journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Par delà ses limites institutionnelles et politiques, cette journée est l’occasion pour de nombreuses femmes dans le monde de dénoncer les violences qui leur sont faites, exiger l’égalité des droits face aux réactionnaires de tous poils et tous pays.

Dans le cadre de cette journée, une manifestation nationale est organisée à Paris le samedi 24 novembre.

La veille, vendredi 23 novembre, le NPA33 organise une soirée-débat autour de la lutte pour le droit à l’avortement, son actualité brûlante et son histoire, à partir de 19h au local.

Des USA au Brésil en passant par l’Italie ou la Hongrie, des politiciens d’extrême-droite ou de droite extrême accèdent au pouvoir ou en approchent, menant des politiques réactionnaires, sexistes, homophobes, xénophobes… et combattent tous le droit à l’IVG, interdit dans de nombreux, de plus en plus menacé ailleurs. Les autorités religieuses, toutes succursales confondues, nient aux femmes ce droit fondamental tel le pape qui compare l’avortement au recours à des « tueurs à gage ».

Mais sur tous les continents des millions de femmes et de nouvelles générations se lèvent pour exiger leurs droits.

La lutte pour les droits des femmes et l’égalité des sexes, des genres, et en particulier pour le droit à l’avortement, est partie intégrante de celle pour une société débarrassée de l’exploitation. C’est de l’histoire de cette longue lutte pour le droit à la contraception et à l’IVG, de son actualité brûlante, que nous vous invitons à venir débattre.

(pour celles et ceux qui le souhaitent, nous proposons d’amener de quoi grignoter afin de prolonger le débat autour d’un apéro dinatoire)

autres sites

la breche

photoheque rouge