faujour bac poubelleVoilà plus de deux mois et demi que les salariés de l'éducation et les élèves du Lycée Professionnel Émile Combles à Bègles sont en lutte contre la suppression de moyens en DGH entraînant la fermeture d'une classe et donc l'augmentation des effectifs dans de nombreux cours à la rentrée prochaine.

 

IMG 0820Le ministère vient de transmettre pour avis le projet de circulaire concernant les enseignements adaptés, en particulier les SEGPA des collèges. Ces structures ont pour vocation d’accueillir des élèves en grande difficulté scolaire à l'issue des classes de primaire. La disparition des SEGPA était jusqu'à présent une arlésienne. Avec ce projet de circulaire, cela commence à devenir une réalité.

IMG 0826Depuis le mercredi 8 avril, les enseignants des écoles de Lormont se mobilisent contre les conséquences de la réforme de l’éducation prioritaire. Sur les secteurs qui constituent la vitrine de cette réforme, re-baptisés REP+ (anciens ECLAIR, « Ecole, Collège, Lycée Ambition Innovation Réussite »), de nouvelles règles s’imposent aux personnels. Les postes des écoles élémentaires et maternelles sont maintenant profilés, c’est-à-dire qu’on ne pourra les obtenir qu’en passant un entretien auprès d’inspecteurs-trices de secteur.

 

cantine scolaire 658x300Une nouvelle proposition de loi, trois ans après celle de Delaunay et du PC, vient d’être votée le 12 mars par toute la gauche à l’initiative des radicaux de gauche. Elle institue l’obligation d’accueillir à la cantine tous les enfants qui le demandent, sans écarter ceux dont un ou les parents sont au chômage ou au RSA, comme c’était le cas dans de nombreuses communes comme à Bordeaux en 2012, où Juppé a été obligé de céder face à la mobilisation des parents.

free breakfast 1Alors que plus de 2,5 millions d’enfants vivent dans la pauvreté aujourd’hui, nous rencontrons tous les jours dans les établissements, parfois sans le savoir, des enfants souffrant de malnutrition ou de dénutrition. Un problème auquel d’autres organisations ont apporté des réponses.

pas de prison pour GatanQuatre mois après les attentats terroristes de janvier, et alors que Valls déclamait que « La meilleure des réponses au terrorisme c’est le droit, la démocratie, c’est la liberté », une nouvelle loi va se discuter et se voter à l’assemblée le 5 mai, la loi sur le renseignement, qui va venir renforcer l’arsenal des 25 lois sécuritaires votées depuis 15 ans.

Le 31 mars, Najat Vallaud-Belkacem, ministre d’un gouvernement désavoué dans les urnes, confrontée à la contestation depuis plusieurs mois de sa réforme de l’éducation prioritaire, a présenté aux organisations syndicales son projet de réforme du collège. Comme toutes les autres réformes du gouvernement, ce projet n’aboutit qu’à une logique : l’application de l’austérité, et la dérégulation.

Des parents et enseignants en lutte du 93 se sont invités au dernier meeting de la campagne du parti socialiste pour les élections départementales à Saint Ouen, en présence de la ministre Najat Vallaud Belkacem.

Voir la vidéo 

Après les tueries des 7, 8 et 9 janvier 2015, et l’orchestration par l’Etat de la journée de deuil national imposant partout la minute de silence, le gouvernement a frappé fort en sanctionnant durement des collègues et des jeunes qui osaient simplement… discuter ou contester, et il voudrait poursuivre dans cette tentative de mise au pas. « Tous Charlie »… devient «Tous au garde-à-vous » !

14 janvier - « Même là où il n’y a pas eu d’incident, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Nous avons tous entendu des phrases telles que : « Je soutiens Charlie, mais… », ou encore : « C’est deux poids deux mesures : pourquoi défendre la liberté d’expression ici, mais pas là ? ». Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs ». Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, à l’Assemblée nationale