vignette iran

ema nos vies

MAGNA

anticap revo

Fin septembre, la direction de Magna a brutalement annoncé la vente de l’usine de Blanquefort au fonds d’investissement allemand Mutares. Une sale nouvelle pour les 740 salariés de l’ancienne usine GFT, qui produit des boites de vitesse pour Ford Europe.

La première visite des futurs patrons en dit long : ils prévoient déjà un plan de restructuration dans les 100 jours après leur arrivée prévue au 1er janvier 2023.

Magna avait entièrement racheté l’usine il y a un an et demi, après l’avoir partagée à 50-50 avec Ford pendant 5 ans. Il promettait des « projets » et de l’activité… pour au final se débarrasser de l’usine et des salariés comme des kleenex. Voilà les méthodes des patrons de Ford ou de Magna qui s’entendent sur le dos des travailleurs avec la complicité des pouvoirs publics : ils achètent, revendent, ferment les usines comme bon leur semble, avec de bonnes subventions d’argent public à la clef !

Il y en a assez des licenciements et des fermetures d’usine pour engranger toujours plus de profits. Toute notre solidarité aux salariés de Magna !

la breche