vignette iran

ema nos vies

MAGNA

anticap revo

visu fin congresLe 5ème congrès du NPA, réuni en Seine Saint-Denis du 9 au 11 décembre, a dû prendre acte de la scission minoritaire opérée par les délégués de la plateforme B. Sur les 210 délégué.es désigné.es par les assemblées électives locales, 99 ont voté un texte justifiant leur départ qui a été lu en conférence de presse par d’anciens porte-parole du NPA dont Philippe Poutou et Olivier Besancenot. Ces délégués n’étant pas parvenus à avoir une majorité pour leur politique d’alliance avec LFI et la Nupes, ont choisi de quitter le congrès à l’occasion d’une interruption de séance. Cela alors que la majorité des assemblées locales avaient voté contre toute scission.

Nous ne pouvons que le regretter. Prendre la responsabilité aujourd’hui de fracturer un peu plus le courant révolutionnaire, c’est tourner le dos aux responsabilités que donne la situation. La fuite en avant capitaliste, l’offensive réactionnaire des classes dominantes, la situation des classes populaires, des travailleur.es, de la jeunesse, les conséquences dramatiques de l’inflation, la guerre au cœur de l’Europe, nécessitent d’agir pour le regroupement de toutes celles et ceux qui veulent changer la société et savent que cela ne pourra se faire par le biais des institutions mais par la mobilisation dans les luttes, dans la rue, dans les grèves, en nous organisant nous-mêmes dans l’objectif de renverser le capitalisme. C’est ce à quoi la fédération du NPA33 entend contribuer en continuant bien évidemment toutes ses activités et en appelant toutes celles et ceux qui se retrouvent dans ces perspectives à nous rejoindre.

Bordeaux, le 12 décembre 2022

L’AG des militant.es du NPA33

Ci-dessous les résultats de l’AG élective locale :

Vote de l’Assemblée élective locale

Les militant.es NPA de Gironde, du Lot et Garonne, de Charente et de Dordogne ont tenu leur assemblée élective dans le cadre de ce congrès le 27 novembre dernier à Lormont. Les votes sur les 3 plateformes présentées ont été :

 Plateforme A : 2,4 %
 Plateforme B (soutenue par Philippe Poutou) : 22,9 %
 Plateforme C : 72,3 %
 Et 2,4 % se sont abstenus sur toutes les plateformes
 Par ailleurs, la motion « continuer le NPA » qui s’opposait à toute scission a recueilli 76 % pour – 12 % contre – 6,7 % d’abstention – 5,3 % ne participant pas au vote.

la breche