vignette iran

ema nos vies

MAGNA

anticap revo

23 01 28 meeting hlATTENTION
La préfecture ayant réquisitionné la salle du Point du jour jusqu’à une date indéfinie pour l’instant,
il est possible que le meeting ait lieu à la salle 46 de l’Athénée Municipal Saint Christoly à Bordeaux.

L’information sera disponible en milieu de semaine sur notre site.

Pourfendre « l’esprit de la défaite » à propos de la guerre en Ukraine ou de l’inflation et bien sûr nous faire « travailler davantage » pour le plus grand profit du patronat… Lors de ses vœux, Macron n’a pas manqué d’en rajouter sur tous les tons dans sa politique d’« Union nationale » derrière le capital !

Retraites, salaires, droits des chômeurs… ces attaques ne visent qu’à alimenter la machine à profits « quoi qu’il en coûte » au détriment des budgets sociaux et des services publics dévastés, comme la santé ou l’éducation.

Une politique qui alimente directement l’augmentation des plus grosses fortunes et les profits records pour les actionnaires du CAC 40 des dernières années.

Face à eux, la récente grève des contrôleurs et de nombreuses autres, parfois longues et dures dans le public et le privé, pour les salaires ou les conditions de travail, se font souvent en dehors de consignes syndicales ou par des équipes militantes entraînant les syndicats aux directions engluées dans le dialogue social.

Les partis de gauche sont tous en crise voire déconsidérés. L’extrême droite et la droite extrême déploient leurs idées réactionnaires et racistes concrétisées de plus en plus souvent en actes par des groupuscules.

La scission du NPA à son dernier Congrès, organisée par l’ancienne direction et ses porte-parole dont Philippe Poutou, affaiblit l’ensemble de l’extrême-gauche au moment où le regroupement de toutes les forces révolutionnaires et de toutes celles et ceux qui veulent changer le monde apparaît aux yeux de tou.tes comme une nécessité.  

Alors, en cette nouvelle année, il est urgent de nous préparer à riposter ensemble à l’offensive patronale et gouvernementale. Et à s’atteler à la refondation démocratique du mouvement révolutionnaire, à la création d’un parti large, démocratique et révolutionnaire, l’affaire de toutes et tous.

Cela nécessite des liens de discussion, de lutte dans un monde en plein bouleversement économique, politique, social et environnemental ouvrant des possibilités révolutionnaires inédites face à un capitalisme en faillite.

Pour en discuter, échanger nos vœux pour une année de luttes, le NPA vous invite à un meeting, le vendredi 27 janvier à 19h30 salle du Point du Jour (44 rue Joseph Brunet, tram B arrêt Claveau).

la breche