manif bdx 08 12

municipales

19 10 12 fete

anticap revo

La multiplication des expulsions de squats sur la Métropole est une attaque brutale, la préfète Fabienne Buccio annonçant cyniquement qu’elle allait démanteler le plus de squats possibles.
Ce sont des centaines de personnes qui se sont retrouvées à la rue, en pleine canicule, pour la plupart réfugiées, certaines régularisées, d’autres en demande d’asile ou sans-papiers, expulsables avec OQTF, dont des familles avec enfants.

Les dirigeants politiques locaux ne font rien, alors qu’il y a plusieurs milliers de logements vides sur la Métropole immédiatement disponibles et que les maires ont un droit de réquisition.
En Méditerranée, ce sont plus de 110 migrants qui ont disparu dans un naufrage au large de la Lybie. Des milliers d’autres sont morts ces dernières années, à cause de la politique de fermeture des frontières de l’Europe et la misère et l’oppression que le capitalisme fait régner dans les pays pauvres.
L’Etat français porte une lourde responsabilité dans le pillage de l’Afrique et du Moyen Orient, comme dans la vente des armes qui alimentent les conflits qui font fuir les populations.
Cette politique violente et offensive de l’Etat contre les migrants et ceux qui sont obligés de vivre dans des squats est une attaque contre tous les travailleurs. Les mesures racistes de harcèlement des migrants et de fermeture des frontières vont de pair avec la répression policière contre ceux qui se sont mobilisés contre la politique de Macron.
Pour les migrants et expulsés, le seul secours est venu des militants et des associations, qui ont répondu dans l’urgence.
Le NPA 33 revendique :
• l’arrêt des expulsions,
• la régularisation de tous les migrants,
• la réquisition immédiate des logements vides pour tous ceux qui sont à la rue,
• des conditions d’hébergement dignes pour toutes et tous,
• la liberté de circulation et d’installation et des papiers pour toutes et tous !
Pour imposer ces exigences vitales, nous ne pourrons compter que sur nos propres mobilisations collectives, migrants et travailleurs unis.

Le 26 juillet 2019

autres sites

la breche

photoheque rouge